La Cagnotte

Rédigé le 20 février 2017 par Château de Goulaine // Catégorie(s) : Spectacle, Théâtre

 

La troupe du « Théâtre en Liberté » vous propose de très belles représentations, les 3, 4 et 5 mars 2017.

Cette nouvelle oeuvre, « La Cagnotte » va vous enchanter ! Elle aura lieu au Château de Goulaine.

«Une pièce est une bête à 1000 pattes qui doit toujours être en route. Si elle se ralentit, le public bâille ; si elle s’arrête, il siffle.» Eugène Labiche

 

 

 

 

La pièce :

A la Ferté-sous-Jouarre, ils vivent paisiblement, au rythme des saisons, et pour passer le temps, ils jouent à la sempiternelle partie de cartes…

Il y a là un commandant des pompiers, un jeune notaire, une vieille perceptrice, un pharmacien, un fermier et des filles qui cherchent l’amour comme on joue au loto, en espérant toucher le gros lot. Sans oublier un fils roublard qui mange et boit par avance l’héritage. Tout ce petit monde gesticule, se donne du poids, se pavane, content de soi, de ses certitudes inébranlables et de ses principes.

A force de jouer, la cagnotte est constituée. Que faire de cette somme rondelette ? Chacun y va de son idée. Après un débat houleux, le petit groupe décide de quitter un instant son monde étriqué, pour aller à Paris, « manger la cagnotte » !

Plongés dans l’immensité de la ville capitale, ces petits êtres vont bien vite se faire chahuter, bousculer. Jusqu’à basculer dans une cascade de catastrophes : de méprises en quiproquos, les entraînant dans une folle cavalcade aux allures de cauchemar éveillé.

L’auteur :

Eugène Labiche (1815-1888) est célèbre pour sa contribution au genre vaudeville. Il fait des études de jeune homme de bonne famille, et, attiré par la littérature, il publie des articles dans la Revue du théâtre où il porte un regard critique et amusé sur les travers de la petite bourgeoisie.

Dès sa première pièce, La Cuvette d’eau, qui date de 1837, Labiche se fait remarquer par ses qualités de caricaturiste. Il publie une centaine d’ouvrages, parmi lesquels figurent des chefs-d’œuvre du théâtre comique : Un Chapeau de paille d’Italie, Le Voyage de Monsieur Perrichon, La Poudre aux yeux et La Cagnotte (1864).

La Cagnotte est un coup de griffe, une satire vivifiante, mettant en scène le ridicule et l’absurde d’une petite bourgeoisie bien-pensante, ambitieuse et corrompue. Eugène Labiche nous donne à voir la noirceur de ces personnages et leur mesquinerie. En les poussant dans leurs retranchements, leurs travers remontent à la surface. La cupidité jaillit et leurs comportements virent à l’absurde. Les rapports sociaux régentés par l’argent provoquent ainsi l’obsession et l’exaltation de la toute-puissance, dans ce petit monde bien étriqué. Tous ces ingrédients poussés à l’extrême sont les rouages implacables de la mécanique du rire.

 

Réservation et tarifs

  • Date(s) : Le 3 et le 4 mars à 20h30 et le 5 à 15h00
  • Tarif : plein : 12 euros et réduit : 6 euros
  • Réservation au 06 08 94 04 51
Rédigé le 20 février 2017 par Château de Goulaine // Catégorie(s) : Spectacle, Théâtre // Aucun commentaire
Concert « Roméo et Juliette » Lire l'article précédent
La Traviata à Goulaine Lire l'article précédent

Ca peut vous intéresser

Voir toute l'actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires.