Robert de Goulaine

marquis-robert-de-goulaine

Robert de Goulaine, 11e Marquis du nom, est né le 7 juillet, à Paris, il est décédé le 6 février à Goulaine. Il passe son enfance au château de la Grange, à Corcoué-sur–Logne, où est, par la suite, maire et conseiller général. Il fait ses études, à Nantes et Paris, où il est reçu à l’Ecole normale. En 1964, il se marie en Allemagne, avec Gudrun Woebker.

En 1957, il a rachete le château de Goulaine à son oncle, Geoffroy de Goulaine. Il consacre, toute sa vie, à la restauration du château qui était dans un état vétuste, à cette époque. En 1981, il s’installe avec son épouse et ses enfants, Mathieu et Christophe au château de Goulaine. A la visite des beaux salons du château, il ajoute, en 1984, une volière de papillons exotiques, la première en Europe. En 1999, s’ouvre dans l’aile du XVIIe siècle le Musée officiel LU, une collection historique et artistique de la célèbre biscuiterie nantaise.

C’était un homme passionné d’histoire, de vins, de voyages et de littérature. Il fut durant plusieurs années, à la tête de différents organismes viticoles nationales et internationales. Il était profondément attaché à l’histoire de sa famille et de ce lieu.

Sa grande passion fut la littérature, en 1992 il publia son premier roman encouragé par son ami, Julien Gracq.

 

 

Bibliographie

  • Le Dernier Ange (Critérion 1992),
  • Le livre des vins rares ou disparus (Bartillat 1995),
  • Du côté de Zanzibar (Bartillat 1996),
  • Angles de chasse (Bartillat 1997),
  • La Lune au fond de la Mer (Plon 2000),
  • Paris 60 (Bartillat 2002),
  • Le Prince et le Jardinier (Albin Michel 2003),
  • Les Seigneurs de la Mort (La Table Ronde 2006),
  • Tant et si peu (Le Rocher 2008).

Quelques unes de ces œuvres littéraires sont en vente dans la boutique souvenirs du château : Les Seigneurs de la Mort ; Le prince et le Jardinier ; Le Dernier Ange ; Le livre des vins rares et disparus.

Robert de Goulaine et son filet à papillons.
Robert de Goulaine et son filet à papillons.